Et si vous faisiez connaissance avec Arly

Arly après la doucheArly le gourmand

Arly après la douche et Arly le gourmand

 

Arly au galopArly au galop 2

Vive la récréation

 attaque pour jouer

 on joue à s’attaquer

Arly, petit entier (1m54) PRE, est un coup de coeur acheté dans l’urgence, voilà 7 ans. Il avait alors 6 ans et était juste débourré. Il n’aimait pas la chaleur, la pluie,  le vent, ni les mouches. Il avait horreur de travailler sur le plat ou à pied, de sauter des obstacles.

Il allait comme un fou à la longe et en liberté et n’appréciait guère l’humain. il était néanmoins très doux et respectueux à pied. bref, cet achat s’avérait tout à fait déraisonnable pour la professionnelle que je suis.

Mais comme j’ai bien fait de ne pas être raisonnable ! Je suis ravie, Arly m’a apporté l’essentiel. Avec lui j’ai appris à attendre, à réfléchir et à essayer de comprendre. j’ai aussi âppris qu’il n’est pas forcément grave de renoncer et de remettre au lendemain, Qu’il est fondamental d’essayer de se mettre un peu à la place du cheval que l’on travaille, afin d’imaginer ce qu’il peut ressentir, comprendre, aimer ou ne pas aimer.

Je pense que pour Arly, qui est un cheval très sensible, le débourrage a été un gros traumatisme. Il s’est fait sans doute trop  vite et trop tard, et cela a généré beaucoup de stress.

Arly est maintenant très calme, d’un tempérament extrêmement joyeux et adorant jouer. Il n’aime toujours pas beaucoup le travail, il n’est qu’à voir ses oreilles toujours un peu en arrière et sa queue qui fouaille de temps à autre, mais il s’y plie de bonne grâce et progresse gentiment. J’essaie de ne pas trop lui demander et de varier les activités : dressage, travail à pied ou aux longues rênes, en liberté, promenade ou saut d’obstacles. Il comprend très vite les exercices, il n’est donc pas indispensable de les répéter souvent.

Voilà, vous savez beaucoup de choses de mon fidèle compagnon, que vous verrez par la suite dans les autres activités que nous pratiquons ensemble.

 

 

 

2 Responses to “Et si vous faisiez connaissance avec Arly”

  1. Barbara dit :

    Bravo et merci pour les chevaux des cavaliers qui vous lisent. J’aimerais avoir une amie comme vous.

  2. Pauline dit :

    Félicitations pour Arly!
    Il a un bon caractère et a bien été éduqué… Ce doit être vraiment formidable d’avoir une telle complicité avec son compagnon…

    Vous avez l’air d’avoir beaucoup d’empathie…

    J’aimerais vous rentrer un jour, mais les kilomètres nous séparent un peu!

Leave a Reply