Arly découvre la monte en amazone.

Je suis montée en amazone sur Arly pour la première fois vendredi.

webamazp1010629.JPG webamazp1010613.JPG

Mon souci était de voir comment il allait réagir à mon absence de jambe droite, étant donné que c’est à main droite qu’il ne s’incurve pas très bien et qu’il tombe à l’intérieur.

J’ai pu constater avec satisfaction que de légères sollicitations de la cravache compensaient relativement bien le manque de la jambe.

webamazon.JPG webamazp1010620.JPG

D’où l’intérêt de travailler son cheval avec peu de jambes!

webamazp1010592.JPG webamazp1010615.JPG

4 Responses to “Arly découvre la monte en amazone.”

  1. gaton dit :

    on aimerait ensavoir un peu plus ?!
    quelles sont les différences majeures avec la monte en caloifourchon
    est ce plus agréable, moins, pareil
    est ce que Arly a semblé surpris ?

    je me rapelle avoir , il y a qq années pratiqués un peu l’attelage (dans de bonnes conditions avec une excellente prof) et avoir découvert avec surprise que je retrouvais certaines sensations alors que j’étais, par définitions 1 m derrière mon cheval

  2. Patience, je parlerai de tout cela, peut-être pas dans le prochain post, dans lequel je donnerai quelques conseils de position, mais surement dans le suivant.

  3. jérémy dit :

    bonjour
    faut-il un débourrage special pour monter comme cela?
    merci d’avance

  4. Je suis certaine que n’importe quel cheval bien débourré et travaillé intelligemment à califourchon peut, bien sûr avec un minimum de travail, être monté en amazone.

Leave a Reply