A propos de la contre épaule en dedans.

Pour répondre à une question sur la contre épaule en dedans… 

Je trouve que la contre épaule en dedans est un bon exercice préalable à l’épaule en dedans. En effet, la barrière ou le pare-bottes le long desquels le cheval se déplace, étant tourné vers l’extérieur, offrent un canal avantageux.

Dans l’épaule en dedans, le cavalier se trouve confronté à l’envie que peut avoir sa monture de  quitter la piste en traversant la main. Dans la contre épaule en dedans ce phénomène est peu probable et le cavalier peut alors concentrer ses efforts sur le déplacement des épaules et des hanches

Dans la contre épaule en dedans, pas plus que dans l’épaule en dedans, votre cheval ne doit chasser les hanches; donc, comme dans la contre épaule en dedans vous devez lui tourner les épaules vers l’extérieur, n’oubliez pas de vous mettre auparavant en piste intérieure afin qu’il ne soit pas gêné par la lice ou le pare-bottes. Si vous oubliez de le faire, votre monture ne pouvant déplacer ses épaules, chassera les hanches vers l’intérieur pour répondre comme elle peut à votre demande de latéralité.

Un petit bémol cependant, j’ai vu certain chevaux ne pas apprécier de travailler tournés vers le pare-bottes, ayant sans doute l’impression d’être « coincés » dans l’exercice et donc, de ne pouvoir fuir en cas de besoin.

Dans ce cas, travailler dans un angle faible, redresser souvent, ne pas précipiter le pas, et ne prendre le trot que lorsque l’on sent le cheval calme et détendu.             

Leave a Reply