Ligne du milieu : petits conseils

Première figure : entrée sur la ligne du milieu.

Un conseil : Choisissez de préférence, la main à laquelle votre cheval s’incurve naturellement.

Mais attention : Rappelez-vous toutefois, que c’est également la main à laquelle il a tendance à faire partir ses épaules à l’extérieur du cercle et donc, à trop évaser  sa courbe.

Nous allons parler de quatre cas de figures qui peuvent se présenter : 

  • La travail de la rectitude est acquis, votre cheval est suffisamment gymnastiqué et vous faites un beau doubler, parfaitement au milieu.

weblignep1020666.JPG

  • La rectitude est en cours d’acquisition. Vous prévoyez de tourner sur la ligne du milieu sans anticiper le fait que votre cheval va déporter excessivement ses épaules  à l’extérieur de la courbe, et vous vous retrouvez au delà de la ligne du milieu. Vous revenez sur le doubler pendant que le juge se dit que « vous vous êtes fait avoir « sans avoir su gérer la situation.
  • La rectitude est en cours d’acquisition.Vous préparez votre doubler dans la longueur en prévoyant de tourner un peu plus tôt que d’habitude pour compenser l’échappée des épaules vers l’extérieur, et vous vous retrouvez alors, sur la ligne du milieu.

weblignep1020664.JPG

  • Même cas que précédemment, mais cette fois vous tournez trop tôt. Ce n’est pas si grave, revenez tranquillement sur votre ligne. Pour avoir un peu jugé, je sais que je ne me dis pas  la même chose que dans le cas du cavalier qui se déporte trop à l’extérieur. Je me dis simplement que c’est un cavalier trop prévoyant.

weblignep1020662.JPG

A suivre : l’arrêt !

One Response to “Ligne du milieu : petits conseils”

  1. gaton dit :

    tout a fait d’accord avec pour le deuxième cas le risque également en voulant revenir sur la ligne du milieu de la redépasser et donc de finir par faire un doubler totalemnt flottant
    et il est toujours dommage de rater son entrée
    c’est la première impression que l’on donne

Leave a Reply