Portugal : 6ème épisode.

Difficile de passer après les écuyers de Lisbonne! Vous pourrez toujours constater ce qui ne va pas, c’est tout de même intéressant.
 

Hippus, le cheval qu’Adrien a monté le 1er jour, dans un appuyer au galop manquant de fluidité.

 

Dans ces deux vidéos on peut constater que le cheval a tendance à se contracter. On le voit fouailler de la queue autant dans l’appuyer que dans la tête au mur.

 

Quand il faut tourner court au galop!

Leave a Reply