Proposition de quelques exercices à faire à pied avec un jeune cheval.

J’organiserai mes réponses en fonction de la chronologie des questions s’y rapportant.

Je commencerai donc, par donner quelques idées pour le travail à pied d’un jeune cheval.

Tous les exercices simples de base peuvent être abordés avec un jeune cheval, tout étant question de logique dans la progression, de dosage dans les demandes, et d’exigences par rapport aux réponses.

Il faut demander peu, arrêter souvent, et récompenser le moindre point positif!

Je pense que la première chose à instaurer avec un jeune cheval à pied, est le respect à la main, sans quoi, ce travail ne restera qu’un incessant bras de fer entre les deux protagonistes.
Cette notion fondamentale peut être abordée par la répétition d’arrêts successifs demandés à la voix, elle-même renforcée par l’action de la main.
Cet exercice induira logiquement l’apprentissage de la réponse à la voix et à la cravache pour le report en avant, puisqu’entre chaque arrêt, il faudra bien repartir. Encore un outil utile pour l’avenir dans le travail monté, et qui pourra être associé aux jambes.

Comme Sandrine l’a très justement fait remarquer dans un de ses précédents commentaires, les flexions d’encolure à l’arrêt sont très utiles. Elles gymnastiquent cette partie du corps autant qu’elles étirent l’ensemble de la ligne du dessus.
Personnellement, je n’hésite pas à utiliser une petite friandise pour favoriser la flexion et la compréhension de l’exercice. Néanmoins, je veille également à diminuer progressivement cette « aide », jusqu’à la supprimer totalement par la suite!

Ensuite, et comme je le préconise souvent, il faut laisser libre cours à son imagination, mais dans le cadre impératif du bon sens, bien sûr.
Il est judicieux de faire faire au cheval tout ce qu’il sera amené à rencontrer lors de ses premières vraies séances de travail monté. Il sera alors, en quelques sortes, en terrain connu.

Il faut, de plus, créer des dispositifs éducatifs, qui rompent avec la monotonie des exercices classiques, et qui offrent au cheval une plus grande possibilité de mobiliser son attention.

Voici pour vous aider, une série de petites vidéos qu’il faudra sans doute adapter, car elles ne sont pas toutes prises avec des jeunes chevaux.


Là, le cheval apprend à déplacer les hanches latéralement.


Ici, dans l’apprentissage de l’arrêt, il ne faut pas hésiter à se placer devant le cheval plutôt que de durcir la main, si ce dernier ne s’arrête pas.


Dispositifs aidant le cheval dans son apprentissage du reculer.

18 Responses to “Proposition de quelques exercices à faire à pied avec un jeune cheval.”

  1. Laure dit :

    Merci beaucoup pour toutes ces pistes de travail qui me seront très utiles !

  2. Malira dit :

    Super cet article!! Il est vrai que lorsque j’ai commencé le travail à pieds, j’ai légèrement oublié de commencer par la base: l’apprentissage de l’arrêt. Je travaille donc là dessus depuis 3 séances et ça n’est pas fini!
    J’aime beaucoup l’idée des barres pour le reculé. Comme le mien a bien comprit ce que c’était, je vais ajouter les barres au sol.

  3. gaton dit :

    combien de temps pour une séance de travail ?
    prévois tu une période d’échauffement en longe avant ou en liberté ?

    je travaille essentiellement ma mémère a s’habituer a ce que je me tienne a gauche comme a droite
    pas si simple!!!
    pour marcher, où doit on se placer exactement à la tête ou à l’épaule
    car si je me mets trop en arrière, elle s’arrête

    pour le reculer entre les barres, elle commence a comprendre

    en tout cas, continue ces post, ils sont extremement interressant
    le travail a pied est malheureusement que trop peu enseigné dans les clubs

  4. Le temps que ta jument peut supporter. J’ai une élève qui travaille son cheval environ une heure, avec de nombreuses poses (autant pour le cheval que pour elle, d’ailleurs, car c’est assez fatigant pour l’humain aussi!)
    Tu peux lui faire une petite détente avant, mais qui, elle, ne doit pas être trop contraignante, car le travail à pied demande de la part du cheval, beaucoup de concentration.
    se placer à l’épaule serait plutôt l’idéal, mais l’expérience m’a montré qu’en cas de difficulté, notamment si le cheval échappe vers l’avant, on fait mieux face en étant plus près de la tête. On peut alors se placer franchement devant pour l’arrêter. Si on est plus en retrait, on risque de se faire déborder davantage et de voir le cheval tourner.
    Je suis d’accord avec toi sur le dernier point, et je pense que cette situation est très dommage, car le travail à pied apporte énormément au cavalier et au cheval, sans comporter, de plus, les même risques que les longues rênes.

  5. gaton dit :

    et la concentration, chez ma jument, n’est pas top
    en tout cas, merci beaucoup pour cette réponse

    sur la dernière réflexion, en fait, le problème vient que les enseignants ne peuvent enseigner que ce qu’ils ont appris
    pour avoir passé le monitorat, je n’ai eu que peu de séances sur le travail en longe, sur les longues rênes encore moins et sur le travail a pied, je ne me souviens de riende bien concret
    et je pese ne pas avoir eu la pire des formations…

  6. Mika dit :

    Bonne idée que ces petites videos de travail à pied : ç’est une aide précieuse de pouvoir « voir les choses en train de s’effectuer ». Serait il possible de filmer dans le même esprit la réalisation d’une épaule en dedans et d’une tête au mur ainsi que du travail du pas espagnol. Merci beaucoup.

  7. Aude dit :

    Super ces vidéos ! A la maison nos deux yearlings adorent le travail à pied ! Plus on interragit avec eux, plus ils sont contents ! Si on les écoutait, ils passeraient leurs journées (hors brouting) avec nous, oreilles pointées dans notre direction… (heureusement qu’on travaille *rire*)

    La pouliche aime marcher « dans nos traces », à une longueur d’encolure. Très attentive et sensible, elle réagit au moindre changement d’allure ou de direction, et garde ses pieds dans la ligne du meneur (ne tente pas de couper).
    Le jeune entier par contre aime marcher avec sa tête près de notre épaule, et se laisse toujours un peu surprendre. Il manque de finesse mais semble prendre des idées de sa consoeur (qu’il voit « travailler ») Ce qu’il aime, ce sont les câlins, les friandises, l’attention… je crois qu’il est un peu plus distrait.

    De votre côté, est-ce que vous équipez totalement votre cheval pour le travail à pied ? Nous, nous les prenons « au saut du champ », en demandant leur attention par une posture et une ambiance, plus que par du matériel. Un enrênement aide-t-il réellement à capter l’attention du cheval ?

  8. Bonjour,
    Pour le travail à pied « classique », je mets en général le filet, car je souhaite transmettre au cheval les informations les plus proches qui soient avec le travail monté.
    Quant à votre dernière question, j’y répondrai en disant que je n’utilise jamais d’enrênement, dans quelque travail que ce soit.
    Et je pense que la soi disant attention que l’on obtient doit vite se perdre lorsqu’on retire cet enrênement.

  9. Caroline dit :

    bonjour,

    je trouve effectivement vos vidéos très intéressante, et j’aurais pour ma part une petite question.

    je suis propriétaire d’une jeune jument de tout juste 3 ans. elle a déjà eu la selle (sanglage étriers), le filet avec le mors mais je lui mets encore tjrs le licol en dessous pour pouvoir y attacher la longe. en vérité, elle n’a donc encore jamais eu de contact direct avec la bouche, et n’est donc pas débourrée.

    je me demande donc si je peux d’ores et déjà réaliser les exercices montrés sur vos vidéos car je constate qu’il y ‘a un actions des mains sur les rênes? ce que ma jument ne connait pas du tout?

    merci d’avance de votre réponse.

    ps: ma jument travaille en liberté et en longe, elle recule, s’arrête à la demande etc… et j’avoue que je suis un peu à cours d’exercice à lui proposer pour la distraire un peu de la longe traditionnelle et pour amener le débourrage qui aura lieu courant septembre.

  10. Bonjour Caroline,
    Bien sûr que vous pouvez faire les exercices montrés sur les vidéos. D’ailleurs, regardez bien, sur les vidéos de la fin avec les barres au sol, le cheval a un filet sans mors!

  11. Marie dit :

    Bonjour,

    Je trouve ces exercices vraiment intéressants pour le cheval comme pour le cavalier !
    Je voulais savoir si vous connaissiez un exercice qui aiderait un cheval, débouré très tard et n’étant pas beaucoup monté, à mieux percevoir les aides naturelles.
    Je commence avec lui l’arrêt, et depuis 3 séances je commence le reculer afin qu’il réagisse ensuite mieux monté à ces actions (aides => mains). Il apprend vite et maintenant quand je le monte, il comprend peut etre un peu mieux mon action et respecte ma main quand je lui demande un arrêt, et bientôt, de reculer, plutôt que de tirer et de ne pas essayer de comprendre.
    J’aimerais travailler avec lui de façon à travailler son « impulsion » mais surtout de façon à ce qu’il réagisse un peu mieux aux actions de jambes de son cavalier…. Pour avoir ensuite un travail plus précis monté peut etre. Je pense que le travail à pied va nous aider, je trouve ça très bien et très enrichissant !!!
    En tout cas merci pour toutes ces vidéos et tous ces conseils !
    Continuez !
    Amicalement,

  12. Bonjour Marie,
    je pourrais vous donner un tas d’exercices à faire, mais je pense que la question n’est pas là.
    Un cheval très réceptif aux aides est un cheval qui a reçu un enseignement très méthodique, appliqué et cohérent.
    Pour ce qui est de la réponse aux jambes, il faut très bien travailler la leçon de la jambe, que vous trouverez sur le blog en recherchant des post anciens, et répéter inlassablement.
    Pour ce qui est de la jambe isolée, il y a le demi tours autour des épaules qui est très bien et que vous trouverez également sur le blog.

  13. Toujours pour Marie, voici les post auxquels vous pouvez vous référer :
    « de l’utilisation de la jambe », septembre 2010, et « demi tours autour des épaules », janvier 2010.

  14. Marie dit :

    Oui, c’est vrai qu’il a été débourré tard et assez rapidement sans précision. Je ne suis pas du tout pour ce genre de débourrage !!! J’espère que cela va l’aider; avec le travail à pied, je vais vérifier ses acquis et essayer de lui faire prendre un peu plus confiance en lui aussi !
    D’accord, merci beaucoup pour ces exercices !
    Je vais continuer à travailler, la patience et le travail ! Je vais voir ces posts tout de suite !
    Merci beaucoup pour votre aide ! Et pour tous ces conseils, ces vidéos, et vos explications ! Continuez !
    Amicalement

  15. Bélen dit :

    bonjour,
    que proposeriez vous comme exercices pour apprendre à un cheval, à peine débourré il y a quelques années, non travaillé depuis, pour qu’il apprenne à se déplacer genre droite gauche, correctement, pas de sensation dans la bouche et ne repond pas aux jambes.
    je pensais peut etre travailler en main sur des slaloms avec un stick et en licol… merci

  16. Oui, très bonne idée! Mais pourquoi pas avec un mors doux, et en lui réapprenant la réponse à la main.

  17. Margaux chevauchant dit :

    Bonjour , j’aimerais quelques conseils pour m’aider dans le dressage , alors voila en fait j’ai perdu une jument , que javais dresser et monté depuis mon plus jeune age , j’ai eu beaucoup de mal a supporter sa , mais sa y’est , je me suis decider a reprendre un compagnon de travail et j’ai eu un coup de cœur …pour un poney! je trouvais sa fous car je suis assez grande et j’aime monter des chevaux plus a ma taille , mais bref sa y’est il est arriver avec deux copains , dans mon champs pour 3mois le temps de l’essais , il n’ai pas debourrer , je commence a le faire marcher en longe ect , mais vraiment ce n’est pas simple … il a tendance a mordre et pousser , ou bien peter des coups de culs comme j’ai jamais vus sa . etant donnés que mon ancienne jument était tres douce , je me comporte pas de la bonne facon 🙁 merci d’avance pour les conseils ! 🙂 (ah oui , c’est un Welsh !)

  18. Bonjour,
    Je vous invite à lire cinq posts concernant le débourrage, écrits entre le 03/10/12 et le 17/02/13. Cliquez sur les mois correspondants, à droite de la page d’accueil, et vous trouverez j ‘espère, quelques conseils susceptibles de vous aider.

Leave a Reply