BIEN SELLER SON CHEVAL.

Pardonnez-moi si ce post sort maintenant. En réalité il aurait dû paraître avant celui concernant l’échauffement avant le travail monté.

Contrairement à ce que vous avez peut-être appris, évitez de seller trop en avant, trop contre le garrot. En effet, si celui-ci est comprimé, ne serait-ce qu’un tant soit peu, les apophyses épineuses de cette région peuvent se toucher et induire  une douleur et des contractures des muscles reliant la colonne aux épaules. Cet enchaînement de réactions peu conduire, entre autres,  à un mouvement plus étriqué des antérieurs.

Il suffit de reculer la selle d’une dizaine de centimètres pour inverser le processus : permettre au cheval de monter son garrot, libérer ses épaules, et toute sa locomotion, d’ailleurs, et ne plus se tétaniser sous l’effet de la douleur.

 

L’effet a était très net les quelques fois ou j’ai monté Arly à cru : il se tenait vraiment mieux et gagnait en amplitude.

Certains chevaux, de par leur conformation, font reculer naturellement la selle, et il est fort dommage que leurs cavaliers s’empressent d’acheter un collier de chasse pour empêcher ce phénomène.

Pour les autres, le problème est un peu plus difficile à régler dans la mesure où les selles ne sont pas toujours faites pour que l’on puisse les sangler  un peu plus reculées. Souvent si l’on recule la selle, la sangle est trop en arrière et serre les côtes du cheval.

Je sais que les selliers travaillent à la question, et on commencent à voir des selles aux sanglons qui partent en oblique vers l’avant.

Mais beaucoup de cavaliers ne peuvent pas se permettre de changer de selle bien sûr. Pour ces derniers, j’ai entendu parler de « tapis de recul » qui, ajoutés à la selle, apportent plus du confort.  A voir…

Dernière chose :  n’oubliez pas de sangler très peu au début, puis progressivement un peu plus, en prenant soin de faire marcher le cheval entre chaque ressanglage.

7 Responses to “BIEN SELLER SON CHEVAL.”

  1. Arkadia dit :

    Bonjour,
    C’est un très bon conseil, on a tous tendance à seller bien trop en avant, et à sangler très fort (surtt les hommes qui ont plus de force) 🙂

  2. Caroline dit :

    Que j’aime ces retours aux bases !!! Voilà encore et encore un détail qui va permettre d’avancer , en effet on s’applique a bien mettre la selle en avant pour libérer le dos mais on bloque les épaules.Ce post est d’autant plus important pour moi que sur mon cheval, la selle se pose naturellement en arrière et je m’évertue a la remettre bien en avant,que Lince trotte de mieux en mieux en longe sans selle…OK lundi je recule la selle !!!
    Merci encore Marie Hélène.
    Caroline

  3. Merci pour votre participation à tous, et pour cet excellent lien qui va bien éclairer notre lanterne.

  4. gaton dit :

    merci Adrien effectivement pour ce lien très interressant

  5. Justine dit :

    Merci bien pour ce conseil car connaissant mmon cheval je met toujours ma selle bien en avant sachant quelle recule avant de le ressangker mais une fois bien reculer en fonction de son garot la monitrice di qu’elle est trop en arriere mais bon elle se met en fonction du garrot bref merci bye.

  6. Great post. I used to be checking continuously this weblog and I am inspired! Extremely helpful info specifically the final phase 🙂 I handle such information a lot. I used to be looking for this certain information for a very lengthy time. Thanks and good luck.

Leave a Reply