A MEDITER!

« Une contraction est une contre-action »

 

Qu’en pensez- vous?

Dans l’attente de vos avis et réactions…

(Surtout, n’hésitez pas!!)

2 Responses to “A MEDITER!”

  1. Catherine dit :

    Se contracter, c’est souvent perdre ses moyens. L’autre jour, j’avais les épaules très tendues, résultat: mon cheval qui agitait la tête pendant que je le montais, alors que d’habitude, il ne le fait pas ou en tout cas pas à ce point. Il est très possible que l’action de mes mains avait été altérée par cette contraction, induisant ainsi une action contraire à ce que je voulais atteindre – tout à fait une « contre-action ».

    Pareil quand mon cheval a peur – plus je me contracte, plus c’est aussi lui qui va prendre peur, et plus je vais me contracter. C’est tout à fait contraire à ce que je veux atteindre. Les jours où j’arrive à me décontracter alors même que mon cheval est tendu, il ne faut pas beaucoup de temps pour qu’il n’y ait plus aucun problème… Parce que finalement, le bruit de la pluie sur le toit du manège ne mange pas les chevaux. La contraction est donc source de nombreuses difficultés! (Après, je trouve ça toujours très difficile de me décontracter, peu importe dans quelle situation…)

  2. Merci beaucoup Catherine pour votre participation à ce blog!!

Leave a Reply