CONTRACTION/DECONTRACTION

Pascale et son poney de 6 ans  Tornado forment un couple encore jeune dans le travail. Il est intéressant de faire un comparatif de leur état de décontraction, entre le début et la fin d’une séance.

 Sur la photo ci-dessus, la cavalière est contractée . Son visage reflète une certaine appréhension qui rejaillit sur l’ensemble de son corps :

    • Muscles du cou raidis;
    • Epaules remontées bloquées;
    • Avant-bras contractés;
    • Articulations coxo-fémorales verrouillées, d’où une assiette peu profonde et qui tend à reculer vers le troussequin.
 Le poney n’a pas la bouche décontractée, et sa ligne du dessus n’est pas dans la bonne orientation (base d’encolure creuse).

Sur cette photo au contraire, la sérénité se lit sur le visage de la cavalière. La décontraction rend le couple beaucoup plus harmonieux :

  • Le cou et la nuque sont souples;
  • Les épaules sont relâchées et plus libres;
  • Les muscles des avant bras sont moins saillants, ce qui induit un contact plus doux avec la bouche du poney;
  • Les hanches sont également beaucoup plus libres, et l’assiette plus profonde. La cavalière est vraiment assise!

Le poney présente une très bonne orientation de l’encolure et de la nuque, et un excellent contact avec son mors. Il reste encore à abaisser ses hanches et tendre la région lombaire. le travail y pourvoira!

La cavalière a une très bonne attitude car très en harmonie avec son poney. Elle peut néanmoins encore progresser dans le relâchement du bas de la jambe, la cheville étant encore un peu contractée.

Leave a Reply