LES BONNES RÉSOLUTIONS DE LA RENTRÉE!

Profitons de cette nouvelle rentrée pour reformuler clairement nos objectifs de travail avec notre cheval!

Chevaux et cavaliers ont bien souvent fait une pause estivale. Les premiers la prolongeraient bien volontiers, tandis que les seconds piaffent d’impatience à l’idée de  reprendre l’activité de leur monture!

Ne serait-ce pas le moment de repartir sur de bonnes bases? Avec une vraie  philosophie de travail?

J’aimerais insister tout particulièrement sur un point qui me semble primordial, et qui est la condition sine qua non pour dire qu’ un dressage est de qualité.

Lorsque vous faites faire un exercice à votre cheval, demandez-vous si les actions mises en place pour sa réalisation sont vraiment « lisibles »  par celui-ci : que veut dire cette action de main ou cette autre, que signifie cette action de jambe?

Avant de poursuivre en insistant, au risque de transformer votre séance en séance de musculation, assurez-vous que chaque étape est comprise, car demandée simplement et sans confusion possible pour le cheval.

Si l’on prend l’exemple d’une épaule en dedans paraissant  bien exécutée, on constate que le cheval rentre dans le cadre des aides de l’épaule en dedans. Mais si le dressage est très bien mené, cela veut dire qu’auparavant, le cheval a appris à répondre parfaitement à une simple jambe isolée, et à mobiliser de façon optimale ses épaules sur un simple déplacement des mains, de sorte qu’au moment de la demande de l’épaule en dedans, le langage des mains et des jambes lui est plus compréhensible.

Ne faîtes pas que modeler le physique de votre monture, comme vous le feriez avec un matériau sans vie!

Soyez dans une démarche didactique, afin de développer également les facultés cognitives de votre compagnon équin!!

Leave a Reply