DE « POUSSEZ PAS MADAME! » A L’INITIATION A LA DESCENTE D’ENCOLURE. (première partie)

 

Introduction 

Vaut-il mieux baisser ou lever les mains pour apprendre la descente l’encolure à un cheval?

Les deux méthodes se pratiquent, mais pour ma part, je suis globalement plus adepte des mains hautes.

Pour que vous compreniez la raison de mon choix, je commencerai par vous donner en exemple une situation qui nous est arrivée à tous au moins une fois dans notre vie : imaginez-vous au milieu de la foule, dans une désagréable promiscuité. Quelqu’un vous pousse de côté pour passer devant vous sans y avoir été invité. N’appréciant guère cette situation, de façon quasi automatique vous résistez dans l’autre sens, c’est à dire du côté de la personne. Pour faire simple, la personne vous pousse par exemple vers la gauche, vous résistez en la poussant vers la droite.

Transposons maintenant cette situation dans le domaine qui nous intéresse.

Premier cas de figure :

  • vous voulez faire descendre l ‘encolure de votre cheval en exerçant sur sa tête une traction vers le bas : que fait-il? Tout naturellement il  résiste vers le haut. Que faîtes-vous alors? Vous êtes obligé de résister davantage et vous commencez à utiliser la force.
Second cas de figure :
  • vous recherchez la même chose mais en exerçant cette fois une traction vers le haut : que fait alors le cheval? Il cherche à se soustraire à cette contrainte en tirant de son côté vers le bas. Que faîtes-vous alors? Vous cédez pour récompenser cette première ébauche de descente d’encolure!!

Le processus est enclenché!

 A suivre…

Leave a Reply