DESCENTE D’ENCOLURE, SUITE ET FIN.

Maintenant que la phase initiale de l’apprentissage de la descente d’encolure à pied est acquise, il est temps de la transposer au travail monté.

Tout d’abord, lorsque vous êtes en selle, il est important de vous représenter une roue devant vous, qui englobe l’encolure et la tête de votre monture, la tête étant le centre de la roue (d’où partent les rayons).

Quand vous élèverez les mains, imaginez que vous allez  suivre la courbe de la roue. Ainsi, vos mains ne reculeront pas, et iront en direction de la nuque du cheval, sans s’opposer au mouvement en avant.

La difficulté qui s’ajoute au travail à pied est justement la gestion du mouvement en avant, et l’ajustement du rapport mains-jambes est assez délicat.

En effet, quand le cheval va sentir les mains se lever, il va naturellement avoir tendance à ralentir en passant en arrière de la main.

A ce moment les rênes se détendent et le cheval se creuse. Il est alors impératif d’agir vite en restaurant la vitesse initiale, et en veillant à ce qu’elle ne se dégrade plus. Vous devez dans le même temps reprendre le contact en élevant un peu plus les mains.

Le cheval est de nouveau dans le mouvement vers l’avant et, aidé par l’orientation des mains qui surtout ne doivent pas reculer mais bien suivre la ligne de la roue virtuelle, il va tendre l’encolure vers l’avant et vers le bas, et finir par remonter le dos. Immédiatement vous devez rendre de la main! Là encore vous devez récompenser la moindre bonne réponse!!

Voici les principales erreurs à ne pas commettre :

  • laisser le cheval ralentir.
  • reculer les mains.
  • garder les mains trop fixes, et donc pousser le cheval sur la main.
  • lever les mains trop vite.
  • ne pas les baisser assez tôt pour céder.

En résumé, l’essentiel est de garder le même vitesse, une fois le contact établi avec la bouche du cheval, de monter les mains progressivement en les avançant vers la nuque, et de céder rapidement dès que le cheval réagit de façon positive.

Petit à petit, la réponse va s’affiner en se faisant de plus en plus rapide, et bientôt une élévation de seulement quelques millimètres induira un abaissement de l’encolure!

 

Leave a Reply