Archive for juillet, 2017

La tête au mur : 1ère part

dimanche, juillet 23rd, 2017

La tête au mur, ou travers, est un déplacement latéral se révélant être une excellente gymnastique pour le cheval. Elle améliore l’incurvation, prépare à l’appuyer, et peut s’avérer être une aide précieuse pour les départs au galop tout en optimisant la coordination motrice du couple cheval-cavalier.

On peut se représenter la tête au mur comme un appuyer courant le long du mur au lieu d’être sur une diagonale. Le cheval est en oblique le long de la paroi, incurvé dans le sens où il va (côté concave), les antérieurs à la piste, les hanches cheminant en piste intérieure. L’angle de l’exercice varie selon les besoins d’assouplissement de chaque cheval.

Prenons maintenant l’exemple d’une tête au mur à main gauche : au début du grand côté, le cavalier fait faire à sa monture un petit cercle tangent à la piste, en recherchant une incurvation obtenue avec souplesse, sans résistance et avec pour corollaire une bouche moelleuse et une rêne intérieure légèrement détendue. A la fin du cercle, et quand les antérieurs rejoignent la piste, le cheval se trouvant en oblique par rapport à la paroi, le cavalier recule la jambe extérieure pour envoyer les hanches de sa monture vers la gauche, tout en contrôlant les épaules grâce à la rêne extérieure.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes sur des chevaux, cheval, ciel, plein air et nature
L’image contient peut-être : cheval et plein air